RIVAGES d'ici et d'ailleurs

RIVAGES d'ici et d'ailleurs

LES ASCIDIES

Les ascidies sont des tuniciers, des organismes plus évolués qu’il n’y parait. A l’état larvaire en effet, elles nagent librement dans l’eau et possèdent une chorde proche de celle des vertébrés. En devenant adulte, ces animaux « régressent » et viennent se fixer ou s’incruster sur un support d’origine naturel ou humaine. En se fixant, les ascidies perdent leur queue et prennent une toute autre apparence qui évoque un peu celle des primitives éponges. Quelques espèces typiques se rencontrent assez régulièrement sur l’estran rocheux sur les étages médio et infralittoral. D’autres espèces, plus petites ou situées au niveau des laminaires ne sont pas faciles à rencontrer. Les ascidies sont des animaux filtreurs, elles aspirent l’eau de mer par un siphon buccal inhalant puis la rejette par un siphon cloacal exhalant. Lors du passage de l’eau marine dans le pharynx, l’animal capte le plancton et prélève l’oxygène. Elles sont toutes hermaphrodites, chaque individu peut libérer, de façon différé pour ne pas s’autoféconder, des gamètes femelles ou mâles. Elles peuvent être solitaires et ressemblent dans ce cas à une outre, vivre en petits groupe ou former au sein d’une tunique commune une colonie d’animaux comme la botrylle étoilée.


La botrylle étoilée
La botrylle étoilée

La botrylle étoilée plusieurs colonies
La botrylle étoilée plusieurs colonies

Le botrylloïde
Le botrylloïde

Le botrylloïde autre aspect
Le botrylloïde autre aspect

La cione intestinale
La cione intestinale

Corella eumyota
Corella eumyota

L'ascidie japonaise
L'ascidie japonaise

L'ascidie japonaise en petit groupe
L'ascidie japonaise en petit groupe

La mirabelle de mer
La mirabelle de mer