RIVAGES d'ici et d'ailleurs

RIVAGES d'ici et d'ailleurs

Mollusques, de l'estran à la falaise

L'hélicon est un magnifique gastéropode translucide au point noir unique d'où jaillit des rayons bleus irisés. Il vit au niveau des laminaires qui lui servent à la fois de support et de repas.

 

 

Dans l'ordre des nudibranches (limaces sans coquille avec un panache branchial sur la face dorsale) nous avons deux espèces de la famille des Doris qui sont assez fréquentes sur l'estran rocheux: 1/ le citron de mer, Doris pseudoargus et 2/ la doris verruqueuse, Doris verrucosa. Nous avons également et un gastéropode "imitateur", 3/Lamellaria perspicua: la coquille de cet animal est recouverte par le manteau de telle sorte qu’elle ressemble à s’y méprendre aux Doris. C’est la présence du siphon dépassant au dessus de la tête et l’absence de panache branchial qui permet de le différencier des nudibranches.

 

 

Ce gastéropode est surprenant. Quand il sort du sable stimulé par une odeur, c'est souvent en grand nombre. Il glisse rapidement la trompe en avant, un organe olfactif puissant, qui lui permet de repérer un cadavre à plusieurs dizaines de mètres. Charognard avéré, il peut être à l'occasion prédateur: j’ai déjà observé une fois, la nasse sectionnant un ver marin vivant. L'organe clair en forme de trompe qui apparait à la fin de la vidéo est sans doute l'organe de ponte ou un organe génital. Cela reste à vérifier.

 

 

 

Nage du céphalopode en captivité dans un aquarium pédagogique au Croisic.

 

 



07/05/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres